Inscription
Login
    {$common.contactHotlinesText}
    Hotline: +33 (0) 4 37 46 33 70
    Fax: +33 (0) 4 37 46 33 79

    La crise sanitaire mondiale qui nous a touché cette année a modifié certains comportements et en a amplifié d’autres, notamment le désir des Français d’améliorer leur habitat. Déjà habitués aux travaux de rénovation, le confinement a renforcé leur envie de s’engager dans des travaux importants afin d’améliorer leur confort. C’est donc pour en savoir davantage sur les motivations, les freins et l’état d’esprit des ménages sur ce sujet que Cofidis et CSA Research ont construit une étude, sous la forme d’un sondage. En voici un court résumé :

     

    D’abord, il faut savoir que 3 français sur 4 ont déjà réalisé des travaux de rénovation et 65% de ces chantiers sont récents (moins de 2 ans). C’est donc une jeune tendance qui a été amplifiée par le confinement obligatoire de ces derniers mois. Il a permis aux ménages de se rendre compte qu’il est important de s’y sentir bien. 54% des sondés ont l’intention de réaliser des travaux de rénovation prochainement et 1/3 d’entre eux d’ici la fin de l’année. La rénovation apparaît donc comme le 2ème projet le plus rependu après le projet vacances.

    Cette nouvelle tendance répond également à des nouveaux besoins de la part des ménages français. Les principales motivations de ces travaux sont, en priorité, l’amélioration du confort (pour 52%) et la vétusté (32%). La question de la rénovation énergétique passe au second plan puisque selon l’étude, seul un français sur 4 en prévoit pour réduire leur facture énergétique.

     

    Si ce chiffre est si peu élevé c’est principalement à cause du budget. Pour les Français, le terme « rénovation énergétique » est forcément lié à un coût conséquent et ils ne sont pas prêt à allouer un si gros budget, surtout en période de crise. 31% d’entre eux affirment que le manque de budget est la principale raison pour laquelle ils ne prévoient pas de travaux. 

     

    Cette étude révèle qu’il est important pour vous, professionnels du secteur, de bien informer vos potentiels clients des aides qui leur sont alloués en cas de travaux de rénovation énergétique. Toutes ces aides pourraient combler le problème du budget et leur permettre de se lancer auprès de vous. Car il faut savoir que seuls 9% des sondés ont déclarés avoir fait appel aux aides financières ou crédit d’impôts pour le financement de leurs travaux, ce qui révèle bien que ces dispositifs ne sont pas assez connus du grand public. En effet, 65% déclarent mal connaître les aides accessibles.

     

    Sources : www.mysweetimmo.com / www.questiondebudget.fr

    Garantie 25 ans