Inscription
Login
    {$common.contactHotlinesText}
    Hotline: +33 (0) 4 37 46 33 70
    Fax: +33 (0) 4 37 46 33 79

    PROTOCOLE D’ESSAIS ET DE CONTROLE DES SYSTEMES 3CEp

     

     

     

    1 - PHASE 1

     

     

    OBJECTIF: cette phase consiste en la vérification du dimensionnement, de la mise en œuvre et de l’étanchéité du conduit 3CEp.

     

    Prérequis avant de commencer la phase 1 :

    Accès à la note de calcul 3CEp établie conformément aux dispositions de la norme NF EN 13384-2 Ce document est appelé note de calcul 3CEp dans la suite du protocole.

     

    Accès à la notice du fabricant et à l’avis technique du système 3CEp.

     

    Accès à toutes les parties communes du bâtiment où le conduit 3CEp estinstallé.

     

     

    ETAPE 1 : EXAMEN VISUEL

    Vérifier le système 3CEp monté (diamètre, nombre de raccordement, nombre de dévoiements) et l’adéquation avec la note de calcul et avec la notice de montage.

     

    Vérifier la présence du terminal au sommet de la colonne et son bon montage.

     

    Vérifier la présence du siphon en pied de colonne.

     

    Vérifier la présence de la plaque signalétique* 3CEp renseignée en pied de colonne.

     

    * La plaque signalétique est fournie par le fabricant du conduit et est définie selon les normes « produits » du conduit 3CEp.

     

     

    ETAPE 2 : ESSAIS (ils doivent être réalisés dans l’ordre suivant)

    1. S’assurer que la machine à fumée froide est en état de fonctionnement pour la réalisation de la vérification.

     

    2. Raccorder la machine à fumée froide sur le conduit intérieur du conduit de liaison, au plus bas du conduit collectif, avec les accessoires prévus à cet effet.

     

    3. Monter le bouchon sur le conduit intérieur du conduit de liaison à chaque point de raccordement du conduit collectif.

     

    4. S’assurer que l’amenée d’air comburant de chaque conduit de liaison est à l’air libre.

     

    5. Démonter tout ou partie du terminal afin d’accéder à la partie concentrique du conduit collectif.

     

    6. Mettre en marche la machine à fumée froide.

     

    7. Remplir le conduit d’évacuation des produits de combustion du conduit collectif de fumée froide jusqu’à ce qu’elle s’évacue par le haut du conduit collectif.

     

    8. Obturer le débouché du conduit intérieur du conduit collectif (évacuation des produits de combustion) avec le bouchon prévu à cet effet.

     

    9. Continuer à injecter de la fumée froide (plusieurs cycles peuvent être nécessaires selon la technologie de la machine).

     

    10. Vérifier au débouché du conduit collectif, à chaque point de raccordement et au siphon, qu’il n’y a pas de fumée sortant par l’amenée d’air.

     

     

    Cas n°1 : Si de la fumée est détectée, la vérification n’est pas concluante

    o Le raccordement des appareils à gaz ne doit pas être réalisé.

    o Rechercher les causes de la fuite.

    o Procéder à la réparation de tout ou partie du conduit collectif.

    o Lorsque la réparation est réalisée, déboucher le haut du conduit intérieur du conduit concentrique et recommencer la vérification.

     

     

    Cas n°2 : Si aucune fumée n’est détectée, la vérification est concluante

    o Renseigner la fiche de vérification de la colonne vérifiée

    o Démonter l’ensemble des accessoires utilisés pour la vérification

    o Remettre le terminal dans son état initial

    o Bien repositionner les éléments démontés pour les besoins du protocole

     

     

    ETAPE 3 : FORMULAIRE

     

    Remplir le formulaire « phase 1 » et transmettre la note de calcul faisant mention du type de chaudières à installer à l’entreprise en charge de leur installation. Le formulaire « phase 1 » est remis au maître d’ouvrage par l’installateur du conduit et à la personne ou à l’entité désignée en charge du respect du protocole.

     

     

    2- PHASE 2

     

     

     

     

    OBJECTIF : cette phase consiste au montage, au raccordement et au contrôle des appareils installés sur le conduit 3CEp.

     

    Vérifier l’adéquation de la référence des modèles de chaudières par rapport à la note de calcul.

     

    Vérifier que la longueur et le nombre de coudes nécessaires pour le conduit de raccordement n’excèdent pas ceux prévus dans la note de calcul.

     

    Installer (ou faire installer) les chaudières.

     

    Dans le cas d’un clapet non intégré à la chaudière, installer (ou faire installer) le clapet anti-retour selon la notice du constructeur.

     

    Dans le cas d’un clapet intégré à la chaudière, vérifier la présence du clapet anti-retour.

     

    Remplir le siphon des chaudières et l’éventuel siphon des clapets anti-retour.

     

    Raccorder les chaudières grâce au conduit de raccordement selon la notice du fabricant et vérifier le bon ajustement des conduits.

     

    Positionner les plaques signalétiques à chaque logement et les renseigner dès que la gaine technique est fermée (le conduit de raccordement est donc installé).

     

    Remplir le formulaire « phase 2 ».

     

    Entre les phases 2 et 3, le maître d’œuvre obtient le Certificat de Conformité modèle 2 selon l’article 24 de l’arrêté du 23 février 2018 : l’alimentation en gaz des chaudières est nécessaire pour le test de la phase 3.

     

     

     

     

    3- PHASE 3

     

     

    OBJECTIF : elle consiste en la mise en service et la vérification du bon fonctionnement de l’installation complète.

     

    Prérequis avant de commencer la phase 3 :

    Accès aux formulaires de la phase 1 et 2.

     

    Accès à la note de calcul 3CEp.

     

    Accès à la trappe permettant d’accéder au bas du conduit 3CEp.

     

    Accès à toutes les chaudières raccordées au conduit 3CEp.

     

    Alimentation en gaz, eau et électricité de toutes les chaudières raccordées au conduit 3CEp.

     

     

    ÉTAPE 1

    Vérifier la présence de la trappe de visite en pied de conduit. Celle-ci doit permettre de retirer le pied de conduit de la gaine technique.

     

    Vérifier l’accessibilité du siphon au travers de la trappe et l’accessibilité du bas de colonne.

     

    Vérifier le raccordement du siphon à la conduite collective des eaux usées par une conduite spécifique

     

    Remplir le siphon du pied de colonne.

     

    Vérifier la plaque signalétique du pied de colonne.

     

     

    ÉTAPE 2 - POUR CHAQUE NIVEAU

    (EN REMONTANT LES NIVEAUX : ÉTAGES INFÉRIEURS VERS ÉTAGES SUPÉRIEURS)

     

    Mettre en service les chaudières individuellement et vérifier les réglages par rapport à l’environnement selon les préconisations du fabricant (exemple : réhausse de la puissance minimale).

     

    Mesurer les concentrations de CO/CO2 dans l’air comburant avec la chaudière en fonctionnement pendant 2 minutes : la concentration en CO doit être inférieure à 10 ppm ET la concentration en CO2 doit être inférieure à 0,5%.

     

    Mettre à l’arrêt la chaudière.

     

     

    ÉTAPE 3

    (EN DESCENDANT LES NIVEAUX / ÉTAGES SUPÉRIEURS VERS ÉTAGES INFÉRIEURS)

     

    Mettre en route chaque chaudière à puissance maximale (ECS le cas échéant).

     

    A l’étage le plus bas, mesurer les concentrations de CO/CO2 dans l’air comburant avec la chaudière en fonctionnement pendant 2 minutes : la concentration en CO doit être inférieure à 10 ppm ET la concentration en CO2 doit être inférieure à 0,5%.

     

    Mettre à l’arrêt toutes les chaudières.

     

     

     

     

    4- FINALISATION DU PROTOCOLE

     

     

    Remplir le formulaire phase 3 en annexant les formulaires phase 1, phase 2 et une copie de la note de calcul du conduit 3CEp.

     

     

    Ce dossier est remis au maître d’ouvrage et à la personne ou à l’entité désignée en charge du respect du protocole.

    Garantie 25 ans